Histoire

  • 1958

    1958 BIGLIA commence son activité avec la production de scies mécaniques et machines spéciales.
  • 1964

    1964 Avec la présentation du modèle HRA 65, BIGLIA entre de fait dans la production de série des premiers tours automatiques.
  • 1970

    1970 Présentation du tour HRA 105/4 avec copieur (il est encore en fonctionnement dans des sociétés dédiées à la production de grandes séries).
  • 1975

    1975 Le modèle HB 70 est le premier tour dédié à l'usinage en barre.
  • 1978

    1978 Le modèle B 110 marque l'entrée de BIGLIA dans le monde de la programmation à partir d'automates programmables et l'introduction de la première tourelle automatique.
  • 1980

    1980 Le tour B 130 avec commande CNC et premier chargeur robot à portique marque le passage de la programmation avec CNC.
  • 1982

    1982 Le tour B 131 avec chariot sur colonnes introduit le concept de ontre-broche.
  • 1984

    1984 L'évolution du modèle B 131 (universatilité maximale pour applications dans tous les secteurs) représente un nouveau mode de conception des tours à commande numérique; avec l'introduction du banc incliné pour le chariot X, la contre-broche et les outils motorisés, cette machine devient de fait le premier tour modulaire réalisé par BIGLIA (autres 1000 exemplaires livrés, dont quelques uns sont dotés de robot à portique). En 1984, d'autres modèles naissent avec une diffusion étendue comme le B600, B2M, B2M-4 axes et B1000. Ce dernier est encore fabriqué pour l'usinage de pièces de grandes dimensions ou de grandes longueurs.
  • 1985

    1985 Commence chez BIGLIA la production des tours spéciaux pour le secteur automobile.
  • 1989

    1989 Le modèle B 111 est un tour pour l'usinage en barre et en mandrin pour des pièces de petites dimensions.
  • 1990

    1990 Le modèle B 56 est un centre de tournage innovant, qui dans la version plus complète dispose de 4 axes opposés avec 2 tourelles motorisées et contre-broche, idéal pour l'usinage complet en barre de pièces finies sur une seule machine.
  • 1993

    1993 B 200: premier tour à deux broches frontaux pour l'usinage de flasques (disponible aussi avec robot à portique) encore en production. Dans la même année, le modèle B42 est présenté qui rejoint le B 56 dans la ligne de centres de tournage à 4 axes opposés.
  • 1994

    1994 Présentation du modèle B 500 avec l'introduction de la nouvelle tourelle entièrement réalisée par BIGLIA, à indexage oléodynamique.
  • 1997

    1997 On atteint la potentialité maximale pour les centres de tournage B 501 avec l'introduction de l'axe Y, qui de fait transforme le tour en un centre d'usinage complexe en mesure de produire des pièces réalisées auparavant sur plusieurs machines différentes.
  • 1998

    1998 B 301 petit tour pour l'usinage en barre et en mandrin, et haute vitesse avec tourelle BIGLIA et indexage électrique 0,2 sec.
  • 2000

    2000 Mise à jour de la ligne B 42/B 56, avec l'introduction de la série QUATTRO, qui dans la configuration plus complète prévoit l'axe Y.